accueil troubles et maladies Dérèglement de la thyroïde, causes et traitements.
 
   


Dérèglement de la thyroïde, causes et traitements.

thyroïde



Le dérèglement de la thyroïde se manifeste par des signes de dysthyroïdies (hyper ou hypothyroïdie).

Quelques situations induisent cette pathologie : une carence en iode (la plus fréquente dans certains pays en voie de développement), certains médicaments (lithium, amiodarone, hormones de substitutions), l’exposition à des radioactivités (le traitement à l’iode radioactif et l’exposition aux radiations ionisantes), des virus (thyroïdite de De Quervain), des cancers, le stress et des maladies auto-immunes (thyroïdite d’Hashimoto).

Définition du problème

Le dérèglement de la thyroïde est une perturbation de l’activité de la glande thyroïde. Cette action peut être excessive d’où l’hyperthyroïdie ou au contraire, elle est insuffisante dans le cas d’une hypothyroïdie.



Symptômes

Que ce soit par excès ou insuffisance de l’activité de la glande thyroïde, divers signes sont communs à la dysthyroïdie. Il y a par exemple, les tremblements fins des mains, une augmentation de l’appétit, une hypertension artérielle et des troubles du sommeil.

L’hypothyroïdie est reconnue par une fatigue intense, l’augmentation du poids, une bradycardie et hypertension artérielle, des constipations, des frilosités, des ralentissements neuropsychiques et des dépressions. Dans l’hyperthyroïdie, il y a au contraire, une nervosité, une accélération du rythme cardiaque, une hyperthermie avec hypersudation et mains moites, avec parfois des pertes osseuses (dégénérescence ostéoporotique).

Il existe des signes spécifiques pour certaines étiologies (maladie de Basedow ou Thyroïdite d’Hashimoto). Un ou plusieurs nodules thyroïdiens peuvent être sentis par la palpation de la glande, ses aspects sont fonction de la cause. Une augmentation de la glande thyroïde peut être évidente ou non.

Il faut faire attention devant des signes de dysthyroïdie, il faut toujours rechercher l’éventuelle présence d’un goitre plongeant.

Risques et complications

Les complications de ce dérèglement de la glande thyroïde se résument en une crise thyréotoxique avec tous ses aspects. Aussi, une fièvre et un ictère (coloration rouge de la peau et des muqueuses) par atteinte hépatique peuvent apparaître.

La tachycardie et des irrégularités du rythme cardiaque peuvent causer la mort du sujet. En outre, des troubles neurologiques peuvent se présenter tels des agitations, des modifications d’humeur, des confusions et même parfois le coma. Cette crise est donc une véritable urgence médicale car elle engage le pronostic vital et fonctionnel de l’individu.

Par contre, il faut distinguer les autres origines de cette crise thyréotoxique. Citons le cas de la grossesse, des infections, certains traumatismes, des interventions chirurgicales, certains médicaments antithyroïdiens ou un diabète mal contrôlé. Il est à noter également des rechutes fréquentes.

Traitements et conseils

Le traitement de cette pathologie est essentiellement médical et chirurgical. Tout d’abord, la prise d’antithyroïdiens de synthèses ou substituts est le moyen le plus en vogue dans son traitement.

Et ceci sous prescription médicale. Le traitement par l’utilisation de radio-ionisation (iodes radioactifs à faibles doses qui induisent la destruction de la glande thyroïde en cas d’hyperthyroïdie) est également fréquent. Cette manipulation est risquée et doit se faire par des professionnels et sous contrôle médical parce qu’elle est source d’hypothyroïdie.

La thyroïdectomie (ablation chirurgicale de la glande thyroïde) est envisagée devant des cas qui sont résistants au traitement médical ou devant la présence d’importants nodules. Mais certaines personnes optent pour ce traitement pour éviter les engagements des traitements par des hormones de substitutions.

Devant un cancer thyroïdien, il est plus adapté de combiner le traitement anticancéreux avec la thyroïdectomie, les traitements par des hormones de substitutions et par l’iode radioactif.

Une surveillance médicale régulière est de mise pour éviter les rechutes, surtout pour les personnes à risque.


ARTICLES EN RELATION SUR LE FORUM
   
   
   
   





   
 
 
Avis
Toutes les informations disponibles sur Web-Docteur.com ne peuvent remplacer l'avis et la consultation d'un médecin
 
web-docteur
 Site Map  Contact    À propos de Nous   Forum de discussions        Copyright © 2010 Clicexpert